9/08/22

Hosane, des produits sans Perturbateurs Endocriniens

En créant Hosane, nous nous sommes donnés comme mission d’imaginer un futur serein et responsable pour toute la famille! Lorsque nous avons pensé nos produits et que nous avons rédigé nos cahiers des charges, nous avons eu une exigence stricte commune à l’ensemble de nos produits : 

L’interdiction du recours aux perturbateurs endocriniens


Comme tout le monde nous avons vu l’utilisation depuis quelques années de cette appellation de manière de plus en plus régulière. 


Quand j’ai eu mes premiers soucis de santé thyroïdien, j’ai commencé à faire le lien avec les perturbateurs endocriniens et à être vigilante sur certains produits.


Avec Emilie, nous avons poursuivis nos recherches pour identifier l’ensemble des perturbateurs endocriniens en lisant des études médicales comme celle de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (https://www.anses.fr/fr/content/travaux-et-implication-de-lanses-sur-les-perturbateurs-endocriniens).


Nous pensons que connaître au mieux notre « ennemi » est un vrai atout pour le combattre efficacement, alors nous souhaitons comme d’autres femmes entrepreneures qui ont initié ce combat depuis plusieurs années (https://fertilityyoga.tv/ et https://www.alixdantras.com/ ) partager avec vous nos connaissances et nos bonnes pratiques.


LES PERTURBATEURS ENDOCRINIENS, DE QUOI S’AGIT IL ?


En plus d’être savant, la définition de ce terme dépasse la compétence de notre Larousse national ! En effet, la définition des perturbateurs endocriniens fait l’objet de débats au niveau international. 


L´Organisation mondiale de la santé propose la définition suivante :


« Un perturbateur endocrinien désigne une substance ou un mélange exogène (provenant de l’extérieur) qui altère les fonctions du système endocrinien et induit en conséquence des effets nocifs sur la santé d’un organisme intact ou de ses descendants ».


En bref, ce sont des substances chimiques, étrangères à l'organisme, qui ne sont pas toxiques mais qui peuvent perturber le fonctionnement du système hormonal et se transmettre sur plusieurs générations.


Ils représentent une menace pour la santé humaine et l’environnement.


Les perturbateurs endocriniens peuvent accentuer les allergies. Mais plus grave encore certaines substances peuvent :


- provoquer des déséquilibres hormonaux (troubles de la fertilité, acné, SPOK...)


- jouer un rôle dans l’apparition de cancers hormono-dépendants (sein, utérus, prostate et testicules)


- être responsables de diabètes et de maladies neurodégénératives


Nous ne connaissons pas avec exactitude l’effet des perturbateurs endocriniens sur la santé car il existe de nombreuses questions sur leurs mécanismes d’action, le nombre de substances concernées, les types et doses d’exposition … Ce ne serait pas la dose qui fait le poison car certains sont plus toxiques à faible dose que d’autres. Et comme nous sommes exposés à de multiples substances, leurs effets peuvent s’additionner d’où « l’effet cocktail » !


OU SE CACHENT ILS ET QUI SONT ILS ?


Les perturbateurs endocriniens sont un peu partout dans les produits du quotidien (emballages alimentaires, boites de conserve, bouteilles en plastique, lessives et produits d’entretien, lingettes pour bébés, produits cosmétiques) mais pas que… On les retrouve aussi avec grande surprise et sans que l’on puisse s’en douter si on ne s’y penche pas :


  • Dans l’air ambiant avec l’émanation de produits chimiques (tabac, insecticides...)
  • Dans les produits ménagers composés de bisphénol, phtalates…
  • Sur les vêtements à cause des résidus de produits chimiques
  • Dans les cosmétiques à cause des métaux lourds, des conservateurs...
  • Dans l’alimentation avec les pesticides, les aliments hyper transformés, les gros poissons avec une forte concentration de mercure

On ne va surcharger nos cerveaux avec le nom des perturbateurs endocriniens souvent imprononçables sauf pour le plus connu comme le bisphénol, mais pour les plus curieux on vous communique une liste complète (https://www.urps-ml-paca.org/wp-content/uploads/2020/01/Guide-PE-Dossier-scientifique.pdf ).

Quand on lit  cette liste, on prend vite conscience que nous sommes toute la journée en contact avec, plus ou moins d’intensité, à des perturbateurs endocriniens. Mais de stress/panique, on vous donne nos rituels pour s’en protéger.


MAIS ALORS COMMENT S’EN PROTÉGER ?


Les effets néfastes sur la santé de certains perturbateurs endocriniens ne font plus de doute mais les effets en cas d’exposition à faible dose ne sont pas encore clairement établis. 


La sensibilité aux perturbateurs endocriniens est accrue pour les femmes enceintes, les nouveaux nés et les adolescents en période de puberté. 


Il faut donc être particulièrement vigilant à certaines périodes de notre vie et se protéger en adoptant des habitudes dans notre vie quotidienne. Nous vous donnons les habitudes que nous avons prises chez Hosane pour nous protéger des perturbateurs endocriniens :


  • Aérer son intérieur régulièrement, 
  • Laver ses vêtements avant de les porter,
  • Manger des plats faits maison et limiter les plats transformés,
  • Privilégier les légumes bio,
  • Limiter les aliments à base de soja et les gros poissons,
  • Stocker et congeler dans des boîtes en verre

Dans nos habitudes de consommation et d’achat nous avons également des habitudes pour nous protéger des perturbateurs endocriniens :

  • Nous privilégions les meubles de seconde main,
  • Nous utilisons des cosmétiques bio avec des conservateurs naturels, les appli comme Yuka quel produit ou Inci beauty aident à s’y retrouver et permettent d’avoir une liste détaillée des composants suspects 
  • Nous sommes attentives à la matière des vêtements que nous achetons et évitons le polyester et autres synthétiques dérivés de pétrole, nous privilégions également les vêtements de seconde main.

Pour compléter ces habitudes, nous avons créé les produits Hosane, sains, naturels, avec une composition simple et sans perturbateurs endocriniens, pour que nos vêtements, notre vaisselle et de manière générale notre intérieur ne soit pas entretenu avec des produits néfastes pour notre santé !

Nos autres articles